Préface






Bonjour,

Vous trouverez dans ce "blog" toutes les idées qui me passent par la tête, aussi bien au niveau technique, qu'au niveau société ainsi que mes recherches sur Internet. Je suis très éclectique et je fais évoluer mes articles au fur et à mesure que je découvre d'autres informations complémentaires. Je ne rempli pas forcément mon blog d'articles qui se suivent, le plus récent d'abord mais je complète ce que j'ai déjà fait. Plein d'articles sont en attente,(  ) faute de temps mais, ça viendra. Merci de visiter mon blog, bonne lecture et n'hésitez pas à me faire un petit commentaire sympathique en passant et surtout revenez quand vous voulez.

Éric

Catégories

Régime

Lundi 6 mars 1 06 /03 /Mars 10:48

A la visite médicale du travail, j'avais une tension anormale de 16-9.5 alors que d'habitude j'ai 14-8 du coup comme j'étais en permanence fatigué j'ai été voir un médecin qui m'a conseillé bien entendu une prise de sang. On ferait mieux d'aller se faire faire une prise de sang avant ça ferait gagner du temps.

Résultat :


- triglycérides à 3,58 g/l soit 4,08 mmol/l
- T.C.M.H. : 31µg ( valeur de référence maximale )
- Leucocytes : 11100/mm3 (13,8) au lieu de maximum (9.0)
- T.S.H. Normale ( pour la thyroïde )

Ils'agit d'une hypertriglycéridémie pure qui se caractérise par l'augmentation des triglycérides, une cholestérolémie totale normale avec diminution des concentrations de cholestérol HDL et d'apo A1. Avec une tension élevée.

Qu'est ce que les triglycérides ?

j'ai trouvé un article : à l'adresse suivante :
http://bioch.ap-hop-paris.fr/analyses/Bioforma/TRIGLYCE.htm

TRIGLYCERIDES

J. Peynet

L'INTERET PHYSIOPATHOLOGIQUE :

Les triglycérides, résultant de l'estérification des fonctions alcool du glycérol par des molécules d'acides gras, constituent la principale réserve énergétique de l'organisme. L'origine des triglycérides plasmatiques est intestinale et hépatique. En phase absorptive les entérocytes secrètent des chylomicrons, lipoprotéines très riches en triglycérides resynthétisés à partir des acides gras alimentaires, qui gagnent la circulation sanguine par la voie lymphatique.

Le foie secrète en permanence des VLDL (lipoprotéines de très basse densité) riches en triglycérides d'origine endogène. L'action de la lipoprotéine-lipase, activée par l'apolipoprotéine CII, sur les chylomicrons et les VLDL libère des acides gras et conduit à la formation de lipoparticules résiduelles appauvries en triglycérides, les "remnants" de chylomicrons et les IDL (lipoprotéines de densité intermédiaire) provenant des VLDL. Les acides gras libérés sont utilisés par les tissus comme élément énergétique ou stockés par les adipocytes après recombinaison en triglycérides.

L'hypertriglycéridémie est donc une entité hétérogène pouvant refléter l'accumulation de chylomicrons, normalement absents du plasma chez le sujet à jeun, et/ou de VLDL, et/ou de lipoparticules résiduelles issues de la dégradation périphérique de ces lipoprotéines.

Les hypertriglycéridémies sévères, rares, définies par des valeurs supérieures à 20 mmol/l, pouvant atteindre 100 mmol/l, présentent un risque de pancréatite aiguë et nécessitent une intervention rapide.

Les formes modérées, inférieures à 5 mmol/l, sont les plus fréquentes. De nombreuses enquêtes épidémiologiques ont montré qu'elles sont associées à des pathologies cardiovasculaires. (1, 2, 3). Néanmoins l'existence d'interrelations métaboliques entre les lipoprotéines riches en triglycérides et les HDL a rendu difficile l'évaluation de l'implication directe des triglycérides dans le développement de l'athérosclérose et les analyses multivariées prenant en compte des facteurs associés à l'hypertriglycéridémie ont abouti à des controverses. De plus en plus de données s'accumulent pour considérer l'hypertriglycéridémie comme un facteur indépendant d'atteinte cardiovasculaire, tant chez la femme que chez l'homme (1, 4). Elle s'accompagne également de perturbations de paramètres de l'hémostase (hyperagrégabilité plaquettaire, augmentation du facteur VII, et de l'inhibiteur de l'activateur du plasminogène de type I) favorisant la survenue de thromboses (5).

La prise en charge des hypertriglycéridémies se justifie donc par leurs risques potentiels athérogène et thrombogène. Le seuil d'intervention a été fixé provisoirement à 2,3 mmol/l par le consensus de l'ARCOL (Comité Français de Coordination des Recherches sur l'Athérosclérose et le Cholestérol). ..../....

Valeurs usuelles en fonction de l'âge et du sexe :

AGE

FEMININ

MASCULIN

0-4 ans

0,35-1,20 mmol/l

0,35-1,10 mmol/l

4-9 ans

0,40-1,25 mmol/l

0,35-1,20 mmol/l

10-14 ans

0,40-1,55 mmol/l

0,35-1,50 mmol/l

14-19 ans

0,45-1,45 mmol/l

0,40-1,80 mmol/l

> 20 ans

0,40-1,50 mmol/l

0,50-2,10 mmol/l

La notion de valeurs souhaitables et de seuil d'intervention est la plus utilisée en raison de la dispersion des valeurs observées dans la population générale. Ces valeurs sont pour les triglycérides inférieures à 1,6 mmol/l pour les hommes et à 1,30 mmol/l pour les femmes. La valeur retenue pour le seuil d'intervention, déjà citée, est de 2,3 mmol/l.
Moi je suis à 4,08 mmol/l

Variations physiologiques :

Comme le montre le tableau (Etude de l'Institut Régional pour la Santé de Tours) la triglycéridémie varie avec l'âge mais de façon différente selon le sexe. Chez l'homme la triglycéridémie s'élève régulièrement jusqu'à l'âge de 40 ans et se stabilise ensuite alors que chez la femme elle reste stable jusqu'à 45 ans et augmente après la ménopause.

La grossesse est marquée par une élévation progressive de la triglycéridémie, nette au delà de la 28ème semaine d'aménorrhée et qui atteint en moyenne 2,75 mmol/l à terme (10). En post-partum le retour à la valeur basale demande 4 à 8 semaines.

Influence du mode de vie :

La triglycéridémie est influencée par le mode de vie. Une alimentation riche en glucides à absorption rapide, la consommation de boissons alcoolisées, la surcharge pondérale favorisent l'augmentation des triglycérides. L'alcoolisme chronique s'accompagne d'hypertriglycéridémie d'intensité très variable pouvant évoluer vers des formes majeures.

Variations pathologiques :

Il convient de typer l'hyperlipoprotéinémie responsable de l'hypertrigly-céridémie et d'en identifier l'origine, génétique ou acquise, afin de choisir le traitement diététique et médicamenteux approprié.

 

 

 

 

 

J'ai donc contacté une nutritioniste qui m'a prescrit un régime 1800Kcal/jour.

Attention le régime qui m'a été indiqué n'est certainement pas un régime adapté pour vous mais voilà le résultat :

Petit-déjeuner :

thé avec édulcorant ( pas de problème c'est ce que je prenais tous les jour.)
Fromage blanc à 0% de MG 200g sans sucre ou avec édulcorant.
Pain : 120g ( 1/2 baguette du boulanger ) pas de pain de mie ou pain industriel, beurre 10g normal ou 20g allégé

1 fruit non sucré, a éviter : banane, raisin, figues..

Jus de fruits possibles mais de préférence un vrai fruit pour la fibre.

Dans la matinée :

du thé.

Déjeuner :

Salade verte ou 100g de crudité + assaisonnement égale à une petite cuillère à café.
Une viande maigre dégraissée 100g cuite sans graisse ( jambon sec autorisé ) là c'est déjà plus dur parce que 100g de viande c'est pas beaucoup.

A éviter : la viande de porc, l'agneau, le mouton.

par exemple viande autorisée : Lapin, veau, poulet, dinde..
par contre rien sur le poisson ni sur les oeufs, faudra que je lui en parle.

Féculents cuits : 200g + 5 g de beurre cru ( 1 cuillère rase )
les féculents c'est le blé, le riz les pates, toutes les nourritures qui apportent des sucres lents.
Du pain : 60g
Du fromage : 30g mais <= à 45% de MG ( matière grasse )
Fruits 150g ( ça correspond à 1 de taille moyenne )
de L'eau mais non pétillante car trop salée pour ma tension de 16.
du café ou du thé.

L'après-midi :

du thé avec édulcorant comme le matin.

Le diner :

Salade verte ou 100g de crudités + assaisonnement égale à une petite cuillère à café.
Une viande maigre dégraissée 100g cuite sans graisse ( voir ci-dessus)
Légumes cuits : 200 à 400g + 5 g de beurre cru ( 1 cuillère rase )
du pain : 60g
Du fromage blanc à 0% de MG 200g sans sucre ou avec édulcorant.
Fruits 150g ( ça correspond à 1 de taille moyenne )
de L'eau mais non pétillante car trop salée pour ma tension de 16.
du café ou du thé.

Voilà le régime.

 

Cela peut paraître étonnant mais ces « graisses » proviennent de la dégradation par le foie des sucres absorbés en excés. Le régime visera donc à leur élimination de l?alimentation (ou au moins à leur limitation).

Ce sont surtout les sucres rapides donc au goût sucré qui sont concernés et TOUTES les boissons alcoolisées.

Les aliments déconseillés sont les suivants :

Laitages :

lait gélifié,
yaourts aux fruits,
lait concentré sucré,
flans.

Pains :

croissants,
brioche,
pain de mie,
pain brioché,
pain viennois.

Desserts :

sucre blanc, sucre roux, miel,
gâteaux, pâtisserie, biscuits,
chocolat et produits dérivés,
pâte d'amande, pâtes de fruits,
Glaces, sorbets.
fruits au sirop ou en compote,
Fruits secs : figues, pruneaux, dattes?
fruits confits ou séchés,
Confitures.

Assaisonnements
Vinaigre (contient de l?alcool),
mayonnaise du commerce,
Sauces sucrées (Ketchup, ..).

Boissons
Soda (Coca, Gini, Schweppes?.), limonade,
jus de fruits du commerce, sirops
petit déjeuner chocolaté, boisson chocolatée,
lait vanillé, caramélisé,
Vin, bière, cidre, apéritifs, alcools forts, digestifs.

Consommer avec modération les sucres à absorption lente : pommes de terre, riz, pâtes, légumes secs.
Matières grasses en quantité modérée en cas de surpoids.

Le sucre peut être remplacé par un édulcorant type Aspartam ( canderel).

Ben voilà, si vous avez un régime comme celui là à suivre, n'hésitez pas à me laisser des commentaires particulièrement si vous avez des idées de produits ou des recettes.
Pas la peine d'en profiter pour me proposer du herbalife.

Pour ma part je dois commencer ce régime pour le 1 janvier 2006 mais, en fait je commence déjà à m'organiser pour arriver à le suivre après les fêtes. Démarrer un régime la veille de noël c'est un peu tarte si je puis dire. Je vous tiendrai au courant des suites de ce régime.

Bon ça fait maintenant une dizaine de jours que j'ai commencé à part le réveillon de noël où j'ai réussi à faire attention sauf pour le champagne et le foie gras. De toutes façons s'était prévu et normalement les choses sérieuses commencent vraiment à partir du 2 janvier.

Une chose importante à dire c'est que pour bien se nourrir, ça coûte cher. Mon premier caddie chez auchan m'a coûté plus de 100?, rien que pour moi et sans faire d'achats extraordinaires. Des fruits frais ( poires premier prix, pommes rouges, pomélos en promo ) desserts à 0%, fromages à 11% de matière grasse finalement il y en a pas mal et en plus c'est bon. Exemple : le rustique étiquette bleue à 11%. Salades en sachets, c'est plus pratique à stocker, de la mache. En viande : de la dinde, du jambon sec dont j'enlève le gras. Pour l'instant je ne fais que des salades mixes surtout au boulot à emporter et à manger sur le pouce. Je mange beaucoup plus de pain qu'avant et j'ai trouvé une astuce qui n'est pas mal, je met de la compote de pomme sans sucre ajouté sur mon pain le matin. En fait pour le moment je tourne un peu en rond, le matin au petit déjeuné, je prends du thé avec des sucrettes ( un grand bol ) je coupe deux belles tranches de pain dans une boule de 500g de pain classique, croustillante. ( je vais essayer de les griller au grille pain pour en faire des biscottes. je vous tiendrai au courant si c'est mieux ou pas. ) Dessus je "triche" un peu, je mets à peu près 30g de beurre au lieu des 10g prévus simplement maintenant c'est du beurre allégé et je ne mange pas le fromage blanc à 0%. Franchement, je n'ai plus faim. Je bois un grand verre de jus d'orange et c'est tout. J'ai également essayé la compote de pomme sans sucre ajouté et ça passe bien. Où ça se gatte c'est surtout le midi et le soir. Le midi, c'est en fait toujours la même chose, des tomates, de la salade verte, du choux, des haricots verts, du fenouille avec un peu de gruyère et des champignons, des marrons etc.. En viande du jambon sec sans gras, des oeufs durs ( le médecin m'a dit pas plus de deux par semaine ) sinon j'aime le poisson donc je fais du thon dans ma salade, ( du saumon parce qu'il n'est pas si cher) et du poisson surgelé. J'avais peur que ça me détraque au niveau intestinal mais, ça passe. Premièrement je n'ai pas faim et deuxièmement je sens que mon estomac travaille en se contractant c'est assez curieux. J'ai sans forcé perdu 2kg mais, ce n'est pas vraiment significatif. Mes ongles sont devenus cassants, j'ai pris des gélules marque Yves Rocher, laboratoire santé naturelle spéciales zinc et vitamines B6, B8, E pour les ongles et les cheveux. Je pensais que le choux était pourvoyeur de ces oligoéléments mais, visiblement ce n'est pas suffisant ou pas le cas.

Le zinc :

Où le trouve-t-on ?
Dans les huîtres (70 mg pour 100 g), le foie (7,8 mg pour 100 g), les coquillages (5,3 mg pour 100 g), la viande rouge (4,3 mg pour 100 g) l'?uf (1,5 mg pour 100 g). On en trouve aussi dans les céréales complètes, les noix et noisettes.

Son rôle ?
Il est indispensable à la croissance, à la reproduction et à l'immunité
Il participe à l'activité de plusieurs enzymes


Les risques en cas de carence ?
Une perte du goût ou de l'odorat
Un ralentissement de la croissance
Une moins bonne immunité

Apports quotidiens conseillés pour des seniors :
12 mg par jour.


Ma tension sous médicament est devenue stable à 14-8, ce que j'avais avant. J'ai un abonnement de quatre mois au dosage de NISIS 80 ( il faut prendre 1 comprimé par jour à heure fixe au moment qui vous arrange. Pour moi c'est vers 13h00. En cas d'oubli, il ne faut pas décaler et en reprendre 2 mais, attendre le lendemain pour retrouver le rythme normal) . Mon taux de triglycérides devra être mesuré lorsque j'aurai perdu au moins 10kg. Donc pour l'instant il faut suivre le régime. En regardant mes stats, il y a plein de visiteurs qui viennent avec la recherche d'informations sur les triglycérides, voilà la liste la plus intéressante :

      "prise de sang" et triglycérides

      Cholestérol élevé

      De quoi vient la triglycéridémie

      Bananes triglyrérides ?

      Régime tout 0%

      Schweppes et tension

      Hypertriglycérides

      Régime à suivre pour les cardiovasculaires

      Régime pour une pancréite

      Chaine de production des pains briochés

      Canderel

      Qu'est ce que T.C.M.H ?

J'ai fais un "copier-coller" de ce qui était le plus parlant. Le sujet en intéresse plus d'un et au moins je constate que je ne suis pas le seul à être concerné par le problème. Si vous avez des idées de menus ou de bouquins concernant ce type de régime, faites en profiter les autres.

 

 

A force de suivre le régime 1800kcal/jour, j'ai commencé a trouvé des menus qui sont assez répétitifs mais qui marchent :

au début, j'ai perdu plus de 4Kg en 15 jours puis les quinze jours suivants je n'ai perdu que 600g. Faut dire qu'au début, j'ai supprimé le vin, les apéros, les 4 crèpes beurre-confiture + croissants au petit déjeuné. Dans la deuxième partie j'ai commencé graduellement a rajouter plus de pain, a prendre systématiquement que ce soit le midi et le soir du fromage blanc, sans peser les aliments. Résultat des courses, les 100g de fromages blanc ce sont transformés en 250g facilement et les 100g de crudités ( 1 tomate en gros ) se sont transformées également en 250g avec la sauce allégée et tout. Donc j'ai mis le hola et avec la balance électronique j'arrive a trouvé le volume d'aliment idéal.

En fait j'ai bien compris le mécanisme qui fait maigrir ou stabiliser son poids :

lorsqu'on est enfant, une grande partie de notre nourriture sert a apporter des éléments a notre corps pour qu'il grandisse. Tout fonctionne bien ( sauf cas spéciaux ). Le volume de l'estomac correspond au volume nécessaire pour avoir une impression de satiété dès qu'il est plein. Par la suite, une fois que notre corps a atteint sa taille et son "volume" définitif, imperceptiblement, les tissus s'affaissent au niveau de la peau mais aussi dans nos entrailles comme par exemple l'estomac. Ce qu'on a tendance a oublier c'est que quand on devient gros, la graisse n'est pas seulement au niveau de notre corps extérieur mais, également dans notre ventre, autour des reins, du coeur, de nos boyaux. Il faut penser qu'il va falloir éliminer aussi cette graisse excédentaire.

Comme je disais, notre estomac s'affaisse comme notre taille en hauteur reste la même, son volume augmente ( si vous préférez, sa hauteur reste à peu près bonne mais en largeur il devient plus grand ) du coup, il s'instaure une sensation de faim permanente qui va aggraver le problème. A chaque repas il faudra manger plus pour ne plus avoir cette sensation de faim. L'estomac va s'agrandir de plus en plus et l'obésité aussi.

L'urgence s'est de diminuer ce volume excédentaire. D'où la pose des anneaux gastriques et des ballons. Pour ça j'ai trouvé une solution qui fonctionnait pas mal pour moi. Pendant quinze jours, je n'ai mangé qu'une alimentation liquide. ATTENTION : c'est dans un esprit d'arriver a un résultat a long terme.
Menu : soupes diverses et variées, qu'il faut acheter d'avance
. Elles sont en général très salées donc attention pour la tension. Vous verrez et sentirer votre estomac travailler et se contracter de plus en plus, ça fait bizarre de sentir ses tripes fonctionner à l'intérieur. Inutile de dépasser quinze jour, vous saurez que le but a atteindre a été atteint lorsque vous ne pourrez plus boire 1 litre de soupe en une seul fois. ( sachant qu'au début vous pouvez manger 2 litres de soupe sans aucun problème ) le but c'est de ne plus avoir une sensation de faim avec la soupe absorbée. Autre problème, c'est assez calorifique donc n'espérez pas perdre de poids avec ce régime soupe. Le but c'est de réduire le volume de l'estomac pour qu'il revienne a un volume normal. Une fois fait, vous pouvez entamer une deuxième phase qui est la diminution des calories absorbées par jour. Il faut commencer avec un régime a 1800Kcal/jour en supprimenant le vin les alcools etc.. voir çi dessus. Après il faut calculer dans sa tête a chaque repas le nombre de Kcal absorbées. Vous pouvez faire un bon repas avec des amis en évitant l'apéritif style whisky, cacahuètes, noix de cajoux etc..

Préférez le poisson avec un minimum de sauce, observez bien la quantité d'aliment que vous ingurgitez. Les fromages sont très trompeur. A la maison pesez en permanence vos plats, 100g de viande c'est un petit steack haché, 30g de fromage regardez bien se que ça fait. N'oubliez pas des crudités, de la salade verte, une tomate c'est 100g, prenez 250g de semoule, de pâtes cuites maximum. Du fromage blanc à 0% pour complèter le remplissage de l'estomac. Gérez votre alimentation comme un compte en banque, lorsque vous n'alimentez pas le compte, le corps puise dans la réserve, si vous mangez de trop, le corps réalise de l'épargne. Un compte bien équilibré vous fait garder la ligne.


IL FAUTARRIVER A ACCEPTER QUE NOS ORGANISMES N'ARRIVENT PLUS A S'AUTO-GERER AU NIVEAU DU POIDS ET QU'IL FAUT DONC LE FAIRE A SA PLACE. NOUS NE SOMMES PAS DES RATS QUI GERENT LEUR MASSE AU GRAMME PRES. C'EST COMME UNE TARE MODERNE QU'IL NOUS FAUT GERER.

Une fois qu'on a bien compris ce principe de gestion des Kcal, tout se passe bien.

 

Première partie, le petit déjeuné :

tous les matins un grand bol de thé avec un nuage de lait et édulcorant type aspartame ( j'utilise le pilulier Auchan 650 ) .

Soit une demi-baguette de pain du boulanger avec du beurre demi-sel à 25% de matière grasse ( beurre à tartiner ) le goût n'est pas terrible mais, c'est meilleur que rien. J'ai trouvé également une autre solution, ce sont les compotes de pommes à 0% sans sucre ajouté. Comme si vous mangiez un fruit en plus.

Il existe des mélanges avec de la poire etc.. et vous pouvez en mettre sur votre pain, c'est meilleur. Autrement, je prends deux tranches de pain grillé ça représente deux fois 25g de pain toujours avec le beurre allégé ou la compote. Un grand verre de jus de pamplemousse ou d'orange pur jus sans sucre ajouté et voilà, le petit déjeuné est terminé.

Pour le pain la solution c'est de congeler ou d'acheter du pain pré-cuit que je réchauffe avant de l'utiliser.

Un conseil si je ne l'ai pas déjà dit mais, il faut acheter une petite balance électronique de cuisine pour peser ses aliments ( j'en ai acheté une chez aldi pour 9,95? extra ). Au début, il faut tout peser et ensuite on arrive a trouver le volume idéal. En fait on se rend compte qu'on arrive a vivre avec très peu de nourriture. J'avais une réputation de "bon coup de fourchette" mais, depuis ce régime, manger 200g de riz-cantonnais avec 100g de viande de pintade sans sauce et sans peau m'a fait descendre dans la catégorie petit mangeur. Pour que le régime soit efficace je me suis rendu compte qu'il faut sortir de table avec une légère petite faim. C'est normal, si vous sortez rassasié, c'est que votre organisme ne va pas piocher dans la graisse qui vous entoure. Au mieux, il ne va pas re-stocker c'est tout mais, ce n'est pas le but d'un régime.

Je reviens au petit-déjeuné, il faut bien sûr calculer en terme de Kcal, si vous faites un extra le matin en ajoutant une crèpe avec de la confiture et deux brioches c'est ce que vous devrez enlever le midi et le soir ( attention les Kcal montent rapidement, une crèpe c'est 400Kcal....!!! ). Par conséquent vaut mieux suivre le régime simplement. C'est répétitif mais, efficace. Le but du jeu c'est de perdre des kilos et diminuer la quantité de gras et de sucre absorbé. Ma nutritionniste me demande de prendre en plus un laitage sous forme de fromage blanc à 0% ou 250ml de lait frais mais, sincèrement je n'y arrive pas. Elle conseille également de manger un fruit style pomme ou poire, éviter le raisin, les fruits très sucrés. je me suis fait une petite cure avec de l'ananas vraiment géniale. Essayez vous verrez bien si vous y arrivez.

Dans la matinée, si vous avez une petite faim, vous buvez un thé vert sucré avec de l'aspartame et la faim passe rapidement. Le goût du thé vert n'est pas terrible mais, ça marche.

Si vous avez de votre côté des suggestions ou des idées de petits déjeunés plus élaborés mais en respectant un régime entre 1600 et 1800Kcal/jour, n'hésitez pas.

Information complémentaire concernant le pamplemousse :

Le pamplemousse rose Influence positivement les taux sanguins de triglycerides chez les patients souffrant de maladie des coronaires.

 

 

 

Dans l'article de l'école de pharmacie du département de Chimie Médicinale et des produits Naturels, de l'Université hébraique Hadassah à Jerusalem, Israel; de l'institut universitaire de Cardiologie, Kaplan, Rehovot, Israel; du département de Chimie, de l'université Nationale de Singapour, Singapour; et du département de Sciences Physiologiques de Varsovie, publié en Janvier dans le J. Agric. Food Chem, les contenus bioactifs des pamplemousses blonds et roses et leur influence chez les humains souffrant d'hyper triglycéridémie furent étudiés. Il fut trouvé que les pamplemousses roses avaient un contenu plus élevé de combinés bioactifs et un potentiel plus élevé antioxidant que les pamplemousses blonds.

Cinquante - sept patients hyperlipidémiques, agés de 39 à 72 ans, ayant subi une chirurgie des artères coronaires,furent partagés en trois groupes égaux : deux expérimentaux ( groupes blonds et roses) et un groupe de contrôle (CG). Pendant les 30 jours consécutifs de l'enquête les régimes des patients des groupes diététiques blonds et roses furent quotidiennement augmentés en pamplemousse frais roses ou blonds. Avant et après l'essai, les taux de lipides du sérum et d'antioxidants furent déterminés. Les niveaux des lipides chez les patients des groupes blonds et roses comparés à ceux du groupe CG furent diminués respectivement après le traitement: (a) de 15.5% pour le cholestérol total,( 6.69 contre 7.92 mmol/L,) pour les pamplemousses roses, et de 7.6% (7.32 contre 7.92 mmol/L) pour les pamplemousses blonds, ; (b) les lipoprotéines cholestérol furent diminuées respectivement de 20.3%, ( 5.01 contre 6.29 mmol/L,) , et de 10.7%, (5.62 contre 6.29 mmol/L,) ; (c) les triglycérides furent diminués respectivement, de 17.2%, ( 1.69 contre 2.32 mmol/L,) et de 5.6%, ( 2.19 contre 2.32 mmol/L,) . Aucun changement des taux de lipides ne fut retrouvé chez les patients du groupe CG.

En conclusion, le pamplemousse rose frais contient des quantités plus élevées de combinés bioactifs et a un potentiel antioxidant considérablement plus élevé que le pamplemousse blond. Le régime au pamplemousse rose frais influence positivement les niveaux de lipides sanguin de toutes les fractions, mais surtout des triglycérides et de l'activité antioxidante. L'addition de pamplemousse roses frais à l'alimentation pourrait être bénéfique pour les patients hyperlipidémiques, et surtout hyper triglycéridémiques, souffrant d'athérosclérose coronaire.

Publié le 10/02/06. 

 


 

 

 Attention : mise en garde dans un autre article concernant le pamplemousse :

http://www.infoscience.fr/articles/articles_aff.php3?Ref=552

Autre article interressant est :

http://www.hc-sc.gc.ca/iyh-vsv/food-aliment/grapefruit-pamplemousse_f.html

Au format PDF le même article :

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/01/26/26/grapefruit-f.pdf


A venir :

Deuxième partie, le déjeuné,
troisième partie le dîné et
quatrième partie le repas au bureau.

Par tand & ric - Publié dans : Régime
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires

Explication :

 

Comme il y a beaucoup de liens j'ai préféré ouvrir une seconde colonne de façon à alléger la colonne de gauche. D'autres liens vont s'ajouter à ceux qui sont déjà installés

 

 

 

Parlez de moi

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés